fbpx
  • Les Fatals Picards Le site

  • Nouvel album Espèces menacées

  • Déja disponible !

Les actualités

Toutes les dernières infos sont sur les réseaux sociaux !

Rejoignez-nous vite...

Interview

L’interview des Fatals Picards par…

les Fatals Picards

Avant le groupe, il y avait comme une espèce d’esprit « Fatals Picards » qui planait au-dessus des eaux de la création, mais le groupe a réellement connu son baptème du feu avec un premier concert au Kérosène café, à Paris, près de la Bastille, en 2000.
Alors là, c’est une histoire tellement compliquée et nimbée de mystère que plus personne ne sait vraiment de quoi il retourne, à part peut-être Ivan Callot, le fondateur du groupe. Mais, en gros, c’est suite à la création d’un titre chanté avec l’accent picard que quelqu’un s’est dit « ce truc en picard c’est trop fatal ».
Ça serait rien du tout parce que tu résumes pas 20 ans en trois mots… non mais… tu t’crois où ? Sur BFM c’est ça ?
Au début, ce qui nous a réuni, ce n’était pas vraiment la musique qui restait somme toute quelque chose d’assez accessoire, mais l’humour, le second degré, le décalage. L’amour de la langue française aussi avec tout ce que l’on pouvait lui faire subir pour provoquer le rire. Nos influences communes sont avant tout à rechercher du côté de Pierre Desproges, de Renaud à ses débuts, des Nuls, des Monty Python, du Canard enchaîné, de Charlie Hebdo… nous avons grandi dans les années 80 à l’époque où la presse, la télévision et la radio étaient des lieux où l’impertinence et l’insolence se doublaient d’une vraie créativité. C’est encore un peu vrai maintenant, mais en tant que vieux cons, nous nous interdisons de soutenir une telle théorie.
C’est venu plus tard, il y a une dizaine d’années, quand la formation est devenue ce qu’elle est aujourd’hui et que l’envie d’associer le cahier des charges de la chanson française – qui n’est pas celui de Jul – avec l’énergie du rock est devenue de plus en plus évidente. Nos concerts ont toujours été placés sous le signe de l’énergie, mais à nos débuts nous nous contentions du minimum syndical en matière d’accompagnement musical : ça tenait plus du spectacle de chansonnier que du vrai groupe de rock. Aujourd’hui, quand nous montons sur scène, notre envie est de voir les gens bouger tout autant qu’ils sourient.
Tout dépend de ce que l’on entend par «engagé». Nos disques ne sont pas des manifestes et nos concerts ressemblent à tout sauf à des meetings dont l’unique but serait d’embrigader le public. Tout ce qui est de l’ordre du dogme, de la pensée unique, de l’absence d’esprit critique nous hérisse passablement le poil. Après, nous posons un regard sur le monde qui nous amène à écrire des chansons qui en sont le reflet… et il se trouve que, très souvent mais pas systématiquement, ces mêmes chansons véhiculent une certaine idée de l’humain qui ressemble beaucoup à celle que la gauche au sens large a pu défendre depuis ses origines. Mais la gauche dite «de parti» n’a pas l’apanage des «idées de gauche».
Pas grand chose… c’est notre ADN, le lieu où nous nous sommes construits, loin des studios que nous fréquentons pour enregistrer nos chansons mais sans en retirer autant de plaisir. C’est là que tout se justifie, les kilomètres de route, les heures de camion, les repas qui font que tes entrailles finissent par te détester… écrire des chansons dans son coin et les voir reprises en choeur par des milliers de personnes qui en plus paient pour les entendre, voilà qui relève du plus beau et du plus grand mystère.
Que tu es le 1346ème journaliste à le faire, mais que c’est pas grave dans la mesure où, pour nous, ce fut une expérience incroyable et un accélérateur inattendu pour notre carrière : on a chanté devant des dizaines de millions de téléspectateurs du monde entier, rencontré Jean-Paul Gaultier et porté ses créations, supporté la compagnie de Tex pendant une semaine, écouté du métal finlandais… c’est une expérience qui a pu nous faire du tort à un moment en terme d’image, mais nous ne regrettons rien bien au contraire. À part Tex…
C’est comme la scène, sans lui nous n’en serions pas là. C’est un peu le cinquième membre du groupe, celui qui te donne envie d’écrire des chansons ou de donner des concerts alors que tu préférerais faire des soirées raclette tranquille avec tes potes. C’est grâce aux «fans» que fonctionne aussi bien le bouche à oreille qui fait que nos concerts sont pleins et nos titres plus que largement écoutés. C’est eux qui font que les étais sont solides et que l’on peut se targuer d’aligner bientôt deux décennies d’existence loin des grands médias.
Continuer à faire des concerts, continuer à écrire des chansons, continuer à être des amis, et penser à 2020 et à ces 20 ans que nous allons essayer de fêter dignement

Quelques chiffres

Des unités de mesure adaptées, c’est tellement plus simple à comprendre…

301756
albums vendus,
soit trois cent fois la population du Vatican
1502
dates de concert,
soit 1 567 234 spectateurs sans compter Michel.
1456315
kilomètres parcourus,
soit 4,85 secondes-lumière.

J’ai morflé ma chérie et toi t’as morflé aussi,
mais pour c’qui est d’notre amour il est comme au premier jour.

— Morflé —

Les concerts

Envie de voir les Fatals Picards en concert ?

Il y a sûrement une date près de chez vous !

Date Ville Salle Pays
13.12.19 Strasbourg (67) La Laiterie France
Heure: 19:30. Prix: 27,00€. Acheter des places
14.12.19 Bagneux (92) Théâtre Victor Hugo France
Heure: 20:30. Prix: 06,10€ / 18,20€ / 23,80€ / 27,50€. Restrictions d’âge: Tous les âges. Acheter des places
01.2.20 Villeurbanne (69) Le Transbordeur France
Heure: 20:00. Prix: 23€ / 25€. Restrictions d’âge: Tous les âges. Acheter des places
15.2.20 Bressuire (79) Bocapole France
Heure: 20:30. Prix: 25€. Restrictions d’âge: Tous les âges. Acheter des places
29.2.20 Méry-sur-Oise (95) La Luciole France
Heure: 21:00. Prix: 22€. Restrictions d’âge: Tous les âges. Acheter des places
28.3.20 Scey-sur-Saône (70) Echo System France
Heure: 20:30. Prix: 21€ / 25€ / 28€. Restrictions d’âge: Tous les âges. Acheter des places
17.10.20 Paris (75) L’Olympia France
Heure: 20:00. Prix: De 34,00€ à 36,20€. Restrictions d’âge: Tous les âges. Acheter des places

S'abonner: RSS | iCal

Précédents concerts

L’école du Klan c’est la joie des enfants,
le règlement est écrit noir sous blanc.

— Turlututu —

Les albums

Retrouvez toute la discographie des Fatals Picards,

en disques compacts !


2019 – Acheter sur la boutique officielle

2017 – Acheter sur la boutique officielle

2015 – Acheter sur la boutique officielle

2013 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2012 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2011 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2009 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2008 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2007 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2005 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2003 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

2001 – Acheter sur iTunesAmazonFnac

Je suis sensible c’est sincère à la souffrance animale,
nos poules pondront en plein air des oeufs sous péridurale.

— Sucer des cailloux —

Les pros

Besoin d’infos ?

Contactez-nous !

Production

ADONE PRODUCTIONS
Aurélie THUOT – Directrice
06.32.21.69.15 – 09.81.80.53.74
Courrielwww
Aline TEXIER – Chargée de production
06.67.23.74.71 – 09.81.80.53.74
Courrielwww

Relations presse

ADONE PRODUCTIONS
Marylin CLARISSE
09.81.80.53.74
Courrielwww

Booking France

ADONE PRODUCTIONS
Benoit FALIP
06.60.99.54.75
Courrielwww

Booking Belgique

SUNNY WEEKS PRODUCTION
Quentin VERHEYEN
0495/87.95.74
Courriel

Back to Top